Sonia ALLANI (1ère circonscription)

Monsieur,

Je suis désolée de ne répondre que maintenant à votre lettre, il est vrai elle même un peu tardive, mais qui, de plus, m’a été transmise avec encore un retard supplémentaire.

Comme communiste révolutionnaire, je suis, sur le fond, tout à fait favorable à la construction d’équipements sportifs, comme culturels, à la disposition de la population.

Mais je sais aussi que, dans cette société dominée par de très grandes sociétés industrielles et financières, dont la préoccupation déterminante est la recherche de profits, des projets présentés comme destinés à servir l’intérêt général peuvent tout à fait cacher la satisfaction d’intérêts d’abord essentiellement privés… parfois au détriment de l’intérêt général, ou d’intérêts justifiés mais tout simplement moins puissants.

Et même si, dans cette société, l’institution judiciaire, est un moyen bien imparfait d’obtenir… justice, la moindre des choses, pour toute personne parmi la population, est de pouvoir la saisir pour lui demander d’en juger.

Ce que vous dénoncez ressemble bien à une manoeuvre d’intimidation d’intérêts puissants contre de simples citoyens et je condamne effectivement tout comme vous ce genre de pratique.

Recevez, Monsieur, mes sincères salutations.

Sonia ALLANI

Candidate de Lutte Ouvrière

dans la 1ère circonscription des Yvelines

Laisser un commentaire