Christian MOREL (1ère circonscription)

Guyancourt, le 6 juin 2012

Solidarité avec les Assignés de Montigny

En demandant 3,7 millions d’euros de dommages à chacun des neuf habitants de Montigny le Bretonneux qui ont déposé un recours contre le projet de Vélodrome sur cette commune, la société Velopolis, en charge de sa construction, exerce un chantage financier odieux et inacceptable.

D’un côté de simples citoyens. De l’autre Velopolis détenue à 85% par Meridiam, filiale du Crédit Agricole et à 15% par Bouygues Bâtiments.

Dans ce combat de David contre Goliath, le recours contre le permis de construire délivré à Velopolis est en effet le seul moyen pour de simples citoyens de faire entendre leur voix. Surtout qu’un premier recours gracieux contre le Plan Local de l’Urbanisme de Montigny est resté sans effet.

Velopolis doit lever immédiatement son assignation au TGI de Versailles.

Cette levée doit permettre la tenue d’un grand débat citoyen sur la construction d’un vélodrome à Montigny.

Les habitants de Montigny et de l’agglomération de Saint Quentin en Yvelines doivent en effet pouvoir décider des infrastructures qui s’y construisent, surtout lorsque ce sont eux qui les financent (le financement public du vélodrome est estimé à 53 millions d’euros).

Christian Morel

Candidat NPA dans la 1ère circonscription des Yvelines

Laisser un commentaire